Charlène Dray

Laboratoire de recherches

40 min
Tout public
avril
  • lundi10 à 18:30

Cirque Jules Verne

1617_Article_CharleneDray

Gratuit

Charlène Dray n’est a priori ni artiste, ni dresseuse, en tous cas, pas au sens où nous l’entendons généralement. Passionnée depuis toujours par le cheval en tant qu’être vivant, elle écrit actuellement une thèse sur le protocole scientifique comme processus de création appliqué au vivant. Charlène propose d’oublier la notion de dressage au profit d’une approche croisant éthologie cognitive, cirque et nouvelles technologies, avec pour volonté de produire de nouveaux outils permettant la création avec et pour le cheval. Accompagnée de programmeurs informatiques, Charlène s’appuiera sur les dernières recherches en éthologie cognitive lors d’une résidence de dix jours durant laquelle son équipe travaillera à la conception d’un système embarqué qui récupère et traite les différentes données biologiques des chevaux. L’objectif est d’analyser encore plus finement les réactions du cheval en fonction de l’interface à laquelle il est confronté, que ce soit la vidéo, le son ou la lumière.

Nous vous proposons de partager avec elle l’avancement de ses recherches et de découvrir de manière concrète comment une approche aussi scientifique peut effectivement produire du spectacle vivant.

L’hippo-néguentropie ; c’est penser avec et pour le cheval. Diplômée de l’École d’Art et de scénographie de Monaco, Charlène Dray poursuit ses recherches avec le cheval sur scène, dans le cadre d’une thèse au laboratoire de l’université de Montpellier, Cirque : histoire, imaginaires, pratiques. Au coeur du projet, un accent est porté sur la dimension sonore avec la collaboration de Damien Sorrentino-Florentz, qui conçoit des installations avec une approche expérimentale de la musique et le son, et Joseph Larralde apportant son savoir-faire de programmeur / compositeur dans le champ des arts numériques.

Télécharger le programme complet de la séquence équestre